le soin CCE – Centre de cryothérapie corps entier

Qu’est-ce que la cryothérapie corps entier ( CCE ) ?

A la différence de la cryothérapie ou thérapie par le froid qui consiste à appliquer du froid localement sur une zone du corps pour calmer les douleurs, , la Cryothérapie Corps Entier consiste elle à placer le corps du patient dans un caisson – le cryosauna – pour l’exposer pendant 1 à 3 minutes à des températures allant de -120°C à -160°C.
Le sujet développe alors des réflexes de lutte contre le froid qui génèrent des effets positifs sur tout un ensemble de pathologies et de traumatismes. Cette exposition a pour conséquence de provoquer sur le sujet des effets hormonaux et biochimiques qui améliorent considérablement ses prédispositions à l’analgésie – en clair, au soulagement des douleurs corporelles  en agissant comme un puissant stimulateur psychique.

Pourquoi la cryothérapie corps entier ?

Une séance permet d’éliminer la sensation de fatigue, d’assouplir des muscles tendus ainsi que d’intensifier le passage sanguin dans les téguments et les organes internes. De plus, on constate une diminution des œdèmes due à une augmentation, dans le corps du sujet, d’hormones à effet anti-inflammatoire et cicatrisant. Ainsi, la cryothérapie est un excellent complément dans le traitement des différentes affections des organes locomoteurs, des maladies neurologiques, dans la prise en charge d’états 
post-traumatiques ou post-opératoires. C’est une aide efficace à la rééducation de patients souffrants de grandes douleurs ou présentant une spasticité musculaire prononcée. Ce type de traitement a également de très bons effets en médecine du sport ou en accompagnement des entraînements sportifs de haut niveau. Les temps de récupération se trouvent réduits et les sensations de douleurs suite à un effort intense ou à des chocs sont nettement diminuées.

Types de traitements

On distingue généralement deux types de cryothérapie corps entier. Dans les deux cas il ne s’agit pas de thérapies curatives mais de thérapies d’appoints qui s’intègrent dans d’autres cycles de soins ou d’entraînements dans le cadre des sportifs de haut niveau :
  • Le premier type consiste à une utilisation ponctuelle d’une cabine de cryothérapie après un effort, un entraînement, ou dans le cadre d’un programme de remise en forme et du raffermissement de la peau.
  • Le deuxième type est appelé cryothérapie complète et consiste, en général, en une succession quotidienne ou bi-quotidienne de séances de cryothérapie corps entier sans excéder 21 jours avec trois mois d’arrêt entre chaque cycle (suivre les recommandations du prescripteur dans tous les cas). Ce type de thérapie par le froid est indiqué en cas de pathologie lourde et en complément de soins médicaux ou d’une kinésithérapie.

Cryosauna individuel

La source de froid du CRYOSAUNA est l’évaporation dans le générateur de basses températures d’azote liquéfié provenant du réservoir cryogénique extérieur.
La température de traitement nominale est comprise entre -120 °C et -160 °C, le CRYOSAUNA est équipé avec un sol mobile qui s’adapte à la hauteur de chaque utilisateur. Ainsi, l’utilisateur debout n’est immergé que jusqu’aux épaules avec la tête au dessus du niveau des gaz froids ce qui lui permet de respirer l’air ambiant sans nécessiter le port d’une protection sur la bouche. Un système d’extraction des gaz est installé pour aspirer les vapeurs d’azote émises lors du fonctionnement de l’appareil.
Lors d’une séance, l’utilisateur de la cabine est vêtu de vêtements de protection obligatoires qui sont des gants et des chaussettes de coton épais ainsi qu’un maillot de bain.

A qui s'adresse la Cryothérapie corps entier ?

Aussi bien aux sportifs qu’aux personnes souffrant de pathologies inflammatoires – rhumatismes, arthrose – ou sujettes au stress ainsi qu’aux troubles du sommeil. Mais la CCE peut être également utilisée par simple mesure de confort personnel et de bien être : détente, raffermissement de la peau, contrôle du poids…

Quand et comment utiliser les bénéfices de la CCE dans le domaine sportif ?

  • en matière de traumatologie sportive, en complément de soins médicaux ou de kinésithérapie. Son action anti inflammatoire globale permet d’accélérer la cicatrisation notamment dans des cas de lésions musculaires ou tendineuses (déchirure, contracture, tendinopathie). Elle permet aussi d’apaiser les douleurs voire de les faire disparaître.  Protocole : il s’agira d’une cryothérapie complète avec un certain nombre de séances à définir en fonction de la pathologie. Ex : à un sportif de haut niveau souffrant d’une entorse fraîche l’on conseillera 5 à 6 séances sur 48 à 72 heures afin qu’il puisse reprendre l’entraînement juste après.
  • en matière de préparation à l’effort. Les triathlètes, coureurs d’ultra ou marathoniens sont très friands de CCE et en retirent des effets positifs tels que une meilleure résistance et endurance à l’effort physique, de meilleurs résultats lors des compétitions et une amélioration du mental. Protocole : une séance par semaine tout au long de la saison.
  • en matière de récupération avant ou après une course. AVANT afin d’éliminer les toxines générées par un entraînement intensif et pour améliorer ses performances. Protocole : il s’agira d’une cryothérapie ponctuelle avec 3-4 séances dans les deux dernières semaines précédent la course dont 1 séance la veille ou l’avant veille. APRES, une seule séance et le plus tôt possible suffit bien souvent pour améliorer les bénéfices de la récupération.Etude de l’INSEP sur la CCE et la récupération en sport.

Cette technique utilisée par les sportifs de haut  niveau est maintenant utilisée dans le domaine de l’esthétique. Né dans les années 1980 dans les pays de l’est, elle est anti-inflammatoire et permet de diminuer les douleurs. Lorsque le corps est placé dans un environnement de froid extrême, le sang affluent vers les organes vitaux, le cerveau libère alors des endorphines et des anti-inflammatoires naturels.